Biographie

João Costa Ferreira (n. 1986) est un pianiste et chercheur portugais titulaire du « Diplôme Supérieur d’Exécution » de l’École Normale de Musique de Paris et docteur en Musique et Musicologie de Sorbonne Université.

Il a commencé l’étude du piano à onze ans au Conservatório de Artes do Orfeão de Leiria (Portugal) dans la classe de Luís Batalha. Très tôt, il a révélé une vocation pour la musique, obtenant plusieurs prix de concours de piano nationaux et internationaux. À l’âge de dix-neuf ans, il est allé à Paris où il a travaillé avec Marian Rybicki et Guigla Katsarava et où il a été élève et assistant du pianiste Jean Martin. C’est également à Paris qu’il a fait ses études universitaires. En tant que boursier de la Fundação para a Ciência e a Tecnologia, il a réalisé son doctorat sous la direction de la philosophe et musicologue Danielle Cohen-Levinas.

Bien que son répertoire couvre l’ensemble des styles depuis le baroque, João Costa Ferreira s’est spécialisé dans la musique du 19e siècle et de la première moitié du 20e siècle. Dans ses projets en solo et en musique de chambre, il s’intéresse tout autant à l’interprétation du grand répertoire classique qu’à la découverte de compositeurs oubliés ou à la commande d’œuvres de compositeurs contemporains. Il s’est présenté dans des salles du Portugal, France, Belgique, Espagne et Pays-Bas, notamment à la Fundação Calouste Gulbenkian (Lisbonne), au Teatro Nacional de São Carlos (Lisbonne), à la Casa da Música (Porto), au Teatro Rivoli (Porto), au Palais d’Iéna (Paris), à la Salle Cortot (Paris), à la Salle Gotique de l’Hôtel de Ville de Bruxelles. Plusieurs de ses concerts et travaux discographiques ont été retransmis par Antena 2 (radio classique portugaise) mais aussi France Musique et diverses autres radios européennes.

João Costa Ferreira joue un rôle actif dans la réhabilitation et la valorisation du patrimoine musical portugais à travers la publication et l’enregistrement des œuvres de José Vianna da Motta. Depuis l’an 2015, en collaboration avec l’éditeur AvA Musical Editions, il a édité et préfacé plus de trente œuvres, dont la plupart étaient inédites. En 2018, il a lancé chez l’éditeur Grand Piano Records (label de Naxos) un disque avec le premier enregistrement mondial des Cinq Rhapsodies Portugaises, cycle qui marque le début de la phase créative du compositeur caractérisée par le recours à la musique populaire portugaise. En 2020, il a lancé chez l’éditeur MPMP le premier disque de la série discographique José Vianna da Motta : Poemas Pianísticos dédiée aux œuvres d’enfance, disque qui a reçu la Mention Honorable du Grémio Literário. Avec le pianiste Bruno Belthoise, il a enregistré l’intégrale de l’œuvre pour piano à quatre mains chez les éditeurs MPMP et Coriolan.

Outre les différents prix qu’il a obtenus dans des concours internationaux de piano, parmi lesquels il faudrait mentionner le 2e prix au XVe Concours International de Piano Maria Campina (année où le 1er prix n’a pas été décerné), João Costa Ferreira a été distingué par différentes institutions culturelles. En 2015, il a été nommé « Révélation artistique » par l’association Cap Magellan lors de la célébration de la République Portugaise à l’Hôtel de Ville de Paris. En 2019, il a été distingué par INATEL Leiria avec le « Prix Culture – Musique » dans un gala pour la célébration des 75 ans de l’institution.